30/12/2014

Politique de l'argent

Sans doute depuis que Friedman, célèbre économiste américain, a dit qu'il n'y a rien de plus important au monde que la monnaie(l'argent), toute la politique tourne autour de l'argent.on se croirait revenu à l'époque de la Bible où les israélien avait élevé le célèbre veau d'or pour l'adorer.

L'argent n'est pas une donnée naturelle, mais une donnée inventée par les hommes ; le capitalisme n'est pas non plus une donnée naturelle mais aussi une donnée inventée par les hommes. Par conséquent, ces données sont suspectes et doivent être analysée parce que les hommes peuvent se tromper. Elles sont l'une et l'autre des institutions. Qu'est-ce qu'une institution ? Selon une bonne définition trouée sur Wikipedia, c'est une organisation sociale qui tend à pérenniser une manière de penser ou d'agir. La continuité est assurée par la loi. Cette stabilisation dans la durée peut faire penser à une loi naturelle, mais c' est une erreur grave car elle conduit au désordre. Le désordre par rapport à quoi ? Par rapport à l'ordre naturel. Car, comme le disait très bien Montesquieu dans l'esprit des lois une loi n'est légitime que si elle est conforme à la nature des choses.

Et la nature de l'économie est de satisfaire les besoins humains, tous les besoins humains et non les besoins d'une minorité de la société, quenles économistes appellent le besoins solvables.

La Révolution industrielle a, comme le dit très bien Jacques Duboin, engagé la grande relève des homes par la machine. Elle a engendré l'abondance qui provoque tous les désordres que nous connaissons actuellement. Jacques Duboin a inventé l'économie de l'abondance qui convient parfaitement à notre époque. Peut-être qu'à force de le répéter....

12:12 Écrit par abondanciste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.