02/03/2012

La démocratie occidentale

L'Occident se glorifie volontiers de sa démocratie, de la liberté et des droits de l'homme. Il est vrai que nous pouvons choisir (d'une certaine manière) nos représentants qui, à l'aide d'un gouvernement disposant d'une majorité, exerceront le pouvoir dans l'intérêt de tous. Le but suprême de l' Etat étant de définir les droits et les devoirs des citoyens. Il est vrai aussi que nous pouvons nous déplacer sans avoir à demander une permission à qui que ce soit, que, globalement, on respecte nos opinions et que nous pouvons les répandre, que nous pouvons acheter librement tout ce que nous voulons et consommer sans avoir à en rendre compte à personne.

Mais il y a tout de même une petite restriction innocente : à condition que vous en ayez les moyens. Quels moyens ? Mais, les moyens financiers. C'est-à-dire la monnaie, l'argent : si vous n'en possédez pas, il ne vous sera pas possible d'acheter quoi que ce soit. Non pas parce qu'il y aura des policiers qui vous en empêcheront : non, cela se fera automatiquement parce que tous les commerçants vous refuseront tout accès aux produits pour la bonne raison que vous ne pouvez pas les payer et inutile d'aller pleurnicher au commissariat le plus proche où  il vous sera répondu que les dits-commerçants ont parfaitement raison qu'ils sont dans leur droit ; et si vous protestez arguant du droit naturel que vous avez de manger, ils vous donneront une petite leçon de vie : il faut à tout prix essayer de vous procurer de l'argent (honnêtement ) par le travail ou par la mendicité ; ce sont les deux façon honnête de faire respecter votre droit naturel de manger ; il y a aussi jouer au lotto ou à euromillions. Bref, il y a des quantités de gens dans nos pays riches qui se trouvent dans une situation proche de ce cas : ce sont tous ceux qui sont en -dessous du seuil de pauvreté. La démocratie ne leur permet pas de mener une existence humaine digne de ce nom. Que devons-nous en conclure ? Que la démocratie dans les pays occidentaux est une démocratie sous la dictature de l'argent.

 

 

 

 

18:05 Écrit par abondanciste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.