09/10/2006

Retour sur l'ordre

L'Ordre naturel de la société, qu'est-ce que c'est ?C'est une société dans laquelle l'Homme occupe la première place dans tous les domaines ; pas seulement dans les paroles, mais surtout dans les actes, car des paroles sans actes sont des paroles en l'air.Est-ce que la société propriétariste (ex-capitaliste) est dans l'Ordre naturel ?Evidemment non ; sur le plan politique d'abord : l'élément le plus important, c'est le BUDGET ; nous sommes gouvernés en fonction du budget, c'est-à-dire en fonction de l'argent dont l'Etat croit qu'il va pouvoir disposer dans le courant de l'année qui s'annonce ; ainsi, pour le moment- enfin après le hoc émotionnel des élections - le gouvernement s'occupe d'établir le budget de l'année 2007. Pas de budget disponible, pas d'actions entreprises ; parce que dans le propriétarisme, on ne sait rien faire sans argent ; et il faut bien noter que l'Etat, c'est le plus pauvre d'entre les pauvres : en effet, il ne "possède" rien du tout : il ne vit que de mendicité, non pas que les ministres s'en vont faire la quête et tendre leur casquette sur la voie publique, le gouvernement doit mendier ses sous auprès des représentants que nous avons élus : les impôts doivent être votés par le Parlement, ainsi que chacun des budgets alloués à chacun des ministres qui les destineront aux différentes tâches qu'ils se sont proposés d'exécuter. On pourrait discuter à perte de vue sur la pertinence ou non de ces dépenses, mais de grandes lignes peuvent s'en dégager et elles sont valables pour tous les Etats du monde entier : c'est que ceux qui sont consacrés à la défense nationale sont toujours bien fournis, obligations internationanles obligent, ceux consécrés à l'enseignement sont toujours très étriqués, parce qu'ils coûtent trop cher, (voir le slogan des professeurs : ""l'instruction coûte trop cher ? essayez l'ignorance!!?"), le budget de la Justice fait peine à voir : tout le monde a pu voir à la tv dans quelles conditions innommables doivent travailler les magistrats ! la Sécurité sociale - pourtant renommée à travers le monde et qui est une belle réalisation de la solidarité - est vilipendée par les conservateurs comme étant une réalisation de l'Etat-providence (dont nous avons déjà dit précédemment ce qu'il fallait en penser) ; tout cela parce que les sociétés doivent payer des "charges sociales" qui s'ajoutent aux retenues faites qur les salaires des travailleurs et que l'Etat doit y ajouter une quote-part pour équilibrer le tout, c'est-à-dire faire en sorte que les dépenses soient équilibrées par les recettes. Quant à la lutte contre la pauvreeté, n'en parlons pas : c'est le domaine de la vie privée : car les hommes sont libres et nous n'avons pas à nous mêler de leur richesse (surtout pas) mais non plus de leur absence de richesse, absence qui constitue la pauvreté : les hommes sont libres qu'ils tirent leur plan ! et un bon moyen de s'en sortir, c'est de trouver un emploi.Tout ceci pour dire que l'Homme est le cadet des soucis de nos gouvernants ; ceux-ci gouvernent en fonction de l'Homme fort, du gars qui, selon l'expression d'un de nos hommes politiques, s'en tire tout seul, qui n'a pas besoin de l'Etat - providence ; nous avons déjà vu ce qu'il fallait en penser.Conclusion : les sociétés dites libres, ne respecte pas l'Ordre ; en coséquence, elles sont semeuses de désordres de toute nature ; car le "phénomène" économique est un phénomène global qui met en jeu les forces de l'Homme,de la société et aussi de la nature.A bon entendeur, salut !

11:52 Écrit par abondanciste dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Annonce 20 octobre 1996 : 350.000 citoyens réclament plus d'humanité, plus de justice

20 octobre 2006 : nos enfants sont sous surveillance car des pervers ne le sont pas
des extrémistes cherchent à nous diviser pour mieux régner
les taxes augmentent et notre pouvoir d'achat diminue
les élections, une fois de plus, n'auront servi à rien
le dossier bis meurt de mort lente
les familles des victimes des tueurs du Brabant cherchent toujours la vérité
...
...

En 1996, nous avons entendu de belles promesses et nous avons voulu faire confiance...
En 2006, ça suffit ! il est temps que nous reprenions, chacun et chacune, notre place de citoyen !

Pour offrir à nos enfants une société plus juste, plus humaine !

Nous vous invitons à venir nous rejoindre le 20 octobre à 12 heures
devant le Palais de Justice de Bruxelles

Écrit par : Mouchette | 19/10/2006

Répondre à ce commentaire

Merci Mouchette de ton commentaires. Nous poursuivons le même but. J'ai été voir ton forum , mais je n'ai pas pu poster mon accord ; voilà qui et fait. Ao plaisir d'encore te lire ?

Écrit par : Abondanciste | 20/11/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.