10/08/2005

L'Economie Distributive de l'Abondance (EDA)

Comment l'établir ? Il faudrait tout d'abord qu'il y ait une volonté politique : il faudrait, en effet, faire exister une Autorité mondiale, rôle que ne peut remplir l'ONU ; celle-ci n'est en effet, qu'un rassemblement des nations qui peut faire des recommandations mais qui n'a pas le moyen de les faire respecter. Ce n'est pas la première fois qu'on en parle : une recherche sur internet vous en convaincra. Aulourd'hui, l'urgence s'en fait de plus en plus sentir : n'a-t-on déjà pas dit que le monde était devenu un gros village ? Malheureusement dans ce gros village - comme dans tout bon village qui se respecte ? - il y a des clans ; dans nos petis villages, leur existence ne tire pas à conséquence ; il peuvent évidemment semer un peu de zizanie , mais tout finit toujours par s'arranger et puis, il y a toujours une autorité pour faire respecter le droit.Dans notre gros village mondial, les clans sont armés, lourdement armés, très lourdement armés car ils possèdent l'arme totale, la bombe atomique ; au fond, tant que les hommes ne disposaient que d'arcs et de flèches, ils ne pouvaient pas faire grand mal à l'humanité ; aujourd'hui, on peut même envisager sa disparition totale si nous ne parvenons pas à nous entendre, c'est-à-dire à respecter le droit de tous les hommes. Il faut qu'il y ait au niveau mondial un arbitre qui dise le droit, mais non seulement qu'il le dise mais aussi qu'il ait les moyens de l'imposer, qu'il soit à même de mettre fin à toute discorde et fasse régner la paix. Hélas ! lorsque l'on voit les agissements de la plupart des gouvernements qui exalte tous le nationalisme, soit par patriotisme, soit par intérêt (-ce qui est bon, c'est ce qui est bon pour les USA", par exemple ou encore, "nous sommes le bien et il existe un axe du mal") nous avons des raisons de douter de la volonté politique d'instaurer une telle autorité. Il est donc grand temps que tous aurtant que nous sommes nous prenions conscience de ce que les biens de la Terre sont destinés à tous les hommes quelle que soit leur situation géographique et que nous avons un intérêt comun à ce que tous les hommes puissent croître en humanité, posséder véritablement la dignité humaine, dont notre civilsation se fait pourtant le champion : mais peut-on considérer qy'il possède vraiment cette dignité celui qui est soumis aux affres de la faim et des maladies qui en découlent.C'est pour cela que l'EDA est une solution aux problèmes de notre temps ; elle prône, en effet, l'égalité de tous au point de vue économique ; chacun y a droit a sa juste part.Pratiquement, le travail devient gratis : on ne travaille plus simplement pour gagner sa croûte, mais parce que c'est un devoir pour chacun de travailler, de participer à cette grande oeuvre commune de la création d'une vraie humanité, libre, épanouie, où tous les hommes se sentent comme des frères. Les services sont aussi gratuits : en effet, ceux qui les rendent participent aussi à la distribution des produits ; pourquoi dès lors faudrait-il encore les rémunérer en les payant lorsque nous les utilisons ? Les matières nécessaires à la production, c'est-à-dire les ressources naturelles sont elles aussi gratuites : elles sont à la disposition des hommes, les seuls dans toute la création à savoir les utiliser. La société dans son ensemble possède suffisamment de capacités pour les transformer et les mettre à la disposition de tous.Les besoins de l'instruction peuvent être satisfaits ; nous pouvons constater qu'actuellement on éprouve les pires difficultés pour engager des professeurs, pour donner des moyens aux écoles parce qu'il faut avoir un BUDGET et que sans budget, "on" ne peut rien faire, mais vous aurez certainement noté en passant que quand il s'agit d'acheter des armes, il y a toujours un budget !Et quelle bonne nouvelle pour tout le monde : il n'y a plus d'impôts, le salaire que vous touchez est un salaire net. Il n'y a plus d'impôts parce qu' il ne faut plus rémunérer les agents des services publics, ce n'est plus l'Etat qui doit s'occuper de cette tâche, c'est la société tout entière qui rémunère tout ce petit monde par le résultat du travail de tous, c'est-à-dire les produits consommables.Et s'il n'y a plus de capitaux, comment va-t-on faire pour créer de nouvelles sociétés ? Gros problème ! l'initiative privée aura les coudées les plus franches pour s'exprimer car la société, par son travail, fournira tous les outils nécessaires aux tâches productives ; il suffira à celui qui veut entreprendre d'en demander les moyens.Voilà esquissée à grands traits ce que pourrait être l'Economie distributive de l'Abondance préconisée par Jacques DUBOIN, à mon humble avis une ère de prospérité sans précédent dans les annales de l'humanité et surtout une ère de bonheur pour tous les hommes qui auront conscience vraiment de faire partie d'une grande famille dans laquelle plus personne ne sera délaissé, oublié, nié dans son existence même, mais où chacun pourra trouver accueil, reconnaissance, soutien et pout tout dire AMOUR.

17:27 Écrit par abondanciste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |