14/11/2004

L'économie distributive de l'Abondance.Pour bien comprendre

L'économie distributive de l'Abondance.Pour bien comprendre, il faut se pénétrer d'une évidence : l'homme vit sur la Terre ! en voilà une révélation !! T'en as encore beaucoup de pareilles à nous servir ? Vous allez être étonnés, mais on ne s'en est pas encore aperçu et ce fait évident a beaucoup d'importance comme je vais vous le faire voir.L'homme vit sur la Terre : par conséquent, nous devons admettre qu'il ne peut survivre, vivre et se développer qu'en se servant des ressources que la dite Terre met à sa disposition.Ce qu'elle met surtout à sa disposition, ce sont des matières brutes, c'est-à-dire des matières qui comme telles ne sont d'aucune uyilité pour l'homme, des matières qui doivent être transformées en produits consommables.Comment se fait cette transformation ? Par le travail.Le travail est une action de l'homme sur la nature en vue de transformer les matières brutes de celle-ci en produits consommables et ce sont ces produits consommables qui, seuls, ont de l'importance qui seuls ont de la valeur.L'homme ne travaille donc pas pour gagner de l'argent : son but en travaillant, c'est de se procurer des produits consommables.Ceuc-ci sont donc la rémunération naturelle du travail naturelle, parce que c'est tout ce que donne la nature en contrepartie du travail de l'homme.Par conséquent, dit Jacques Duboin, la monnaie doit être la représentation exacte des produits consommables disponibles, de la production.Elle doit être distribuée de manière égale entre tous les hommes ; elle sera ainsi le signe pour chacun d'entre eux que des produits qui lui sont destinés sont disponibles.Les produits prennent ainsi toute leur valeur qui est une valeur humaine et non une valeur monétaire comme c'est le cas actuellement.Nous verrons dans la prochaine livraison, tous les avantages de cette conception et comment elle peut résoudre les problèmes d'aujourd'hui, lesquels sont de faux problèmes parce que ôsé dans le cadre d'un faux système économique.

17:10 Écrit par abondanciste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.